By / 27th janvier, 2014 / Site Touristique / Off

Présentation de la région des Hameaux du Perrier: La Corrèze

Millevaches en Limousin

La Corrèze est un département riche au niveau de son environnement, puisqu’elle offre une diversité des paysages selon les régions. Le Nord-est du département, appelé la Haute Corrèze correspond à la zone au-dessus de Tulle. Ses frontières communes avec la Creuse et le Puy de Dôme, font de cette partie un territoire sauvage et naturel. La Haute Corrèze est connue pour ses grands espaces, ses forêts riches de champignons, tels que le plus connu de tous, le cèpe ; son Parc Naturel Régional des Millevaches, son climat souvent rigoureux ainsi que le village touristique de Meymac et la ville d’Ussel. Un peu plus haut, le plateau des Millevaches (les Milles sources) laisse apparaître les collines des Monédières, avec le village touristique de Treignac et celui de Chaumeil connu pour ses myrtilles et son célèbre accordéoniste Jean Ségurel.

Monts Du Cantal

En redescendant, limitrophe avec le Cantal, se trouve la région que l’on appelle les Gorges de La Dordogne, avec ses grands paysages vallonnés, sauvages et plongeant dans la rivière. Connu aussi pour la ville de Borg les Orgues, et l’impressionnant barrage qui depuis des années régule le flux de la Dordogne et en limite considérablement les crues ; ce barrage peut se visiter. Toujours en descendant le long des Gorges de la Dordogne, on peut découvrir d’autres barrages moins importants. Petit à petit, le paysage va s’adoucir, nous sommes dans la région Vallée de la Dordogne, et nous arrivons à hauteur du village d’Argentat, avec ses quais aux bords de la Dordogne, sa gabarre et ses vieilles rues. Puis nous descendons en limite du département, au village de Beaulieu sur Dordogne, aussi connu pour sa fête de la fraise, dont la culture de ce fruit y est importante, mais aussi sa vieille ville avec ses ruelles et maisons d’époques, l’Abbatiale et son tympan, la Chapelle des Pénitents au bord de la Dordogne et la passerelle des Aubarèdes… Au nord d’Argentat, en se dirigeant vers le Cantal, nous sommes en Xaintrie, forêts et paysages du Massif central, puisque de là, nous pouvons, lorsque le temps le permet, y découvrir ses sommets enneigés. En Xaintrie, vous pouvez vivre un retour dans le passé, à l’époque du Moyen Age, en découvrant à St Julien au Bois les Fermes Médiévales, tout un village de l’époque recréé ; mais aussi les vestiges des Tours de Merle, ancienne forteresse qui se visitent à St Geniez O Merle, et celles des Tours Carbonnières à Goulles.

Jean Segurel

Au sud de la Corrèze, en remontant vers Brive, on découvre des paysages totalement différents, nous sommes en limite avec le Lot et ses paysages du causse, avec des sols beaucoup plus calcaires. La résidence des Hameaux du Perrier se trouve dans ce territoire, paysages de pierres sèches, terre aride, sols « caillouteux », chênes truffiers, c’est le Causse, d’où le nom donné à son lac artificiel. L’hiver y est moins vif qu’en haute Corrèze et l’été y est plus chaud et sec. Toute cette partie est appelée Pays de Brive. En remontant vers le Nord, nous sommes en Vallée de Vézère et Auvézère, avec des plantations de pommiers, les Haras de Pompadour et son Club med, les villages classés de Saint Robert et Ségur-le-Château.

Pour finir, le Pays de Tulle, avec la ville et sa Cathédrale, et aussi les cascades de Gimel, l’étang de Marcillac la Croisille. Voici une brève présentation touristique du département, au travers de laquelle on se rend compte de la grande diversité paysagère, permettant ainsi à chacun d’y trouver son bonheur. La Corrèze présente également de nombreux sites touristiques divers et variés, en passant par les villages classés Plus Beaux Villages de France, dans lesquels on peut se promener, les musées dont celui du Président Chirac, les jardins, tels que les jardins de Sothys, et bien d’autres encore…

La Corrèze est aussi riche du point de vue de son terroir, avec une gastronomie et des produits locaux de qualité (les cèpes, les fraises, le canard…), des spécialités culinaires atypiques (les tourtous, la mique, la flognarde, le vin paillé, vignoble des Milles et Une Pierre…), des nouveautés gastronomiques (moutardes parfumées, vins apéritifs fruités…). La Corrèze, c’est aussi un tourisme de l’événementiel, avec le festival de Sédière et son château, le Brive Fetsival et ses nombreux concerts, le festival de Chanteix, le festival de l’imaginaire…les nombreuses fêtes de village, et les traditionnels marchés festifs de pays.

Le département est aussi très accessible, puisqu’il est desservi par 2 autoroutes qui partagent le département en 2 : A20 Toulouse/Paris via Brive et A89 Bordeaux/Lyon, via Brive et Tulle.

Depuis peu, l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne s’ouvre à de nouvelles destinations nationales et européennes, facilitant l’accès au département en peu de temps.